Entretien avec Catherine et Katell, porteuses du nouveau concept d'épicerie : Le Comptoir des Halles, Mordelles

Le Comptoir des Halles, place des Muletiers à Mordelles (35) ouvert du mardi au vendredi de 9 h à 14 h et de 15 h 30 à 19 h. Le samedi de 9 h à 18 h et le dimanche de 10 h à 13 h.

Près de Rennes, un nouveau commerce de proximité a ouvert cet été : le Comptoir des Halles à Mordelles. Ni épicerie fine, ni magasin de producteurs, une nouvelle offre conçue avec Happi’D Design pour répondre aux besoins (et aux envies) de clients soigneusement identifiés.

Entretien avec Catherine et Katell, porteuses du concept.

« Nous n’avons pas voulu tout faire toutes seules, sinon notre commerce serait déjà ouvert… mais notre offre ne serait pas aussi pointue », affirment Catherine et Katell.

Les deux gérantes du Comptoir des halles* récemment ouvert à Mordelles s’en souviennent, avant de rencontrer Sarah Blondé designer de concept de magasin alimentaire, leur projet initial tourne autour des produits en vrac.

Offre élargie pour de nouvelles habitudes de consommation

Or dans cette petite ville de la 1ère couronne à l’ouest de Rennes de huit mille habitants, beaucoup ne cuisinent pas ou n’en ont pas le temps. Le centre-bourg ne compte plus d’épicerie de proximité. Une résidence seniors va accueillir prochainement quatre-vingt personnes près de l’emplacement du futur commerce.

« Dès le début, Sarah Blondé nous conseille d’ajouter une offre de plats simples à emporter ou à consommer sur place. Sur une surface totale de vente de cent trente mètres carrés, vingt sont aménagés pour proposer une petite restauration du midi confectionnée sur place par notre cuisinier ».

Les autres produits du magasin répondent au fil rouge « Essentiellement des produits locaux de qualité ou provenant de circuits courts » : fruits et légumes, fromages à la coupe, traiteur et volailles, vins en biodynamie, bières locales, jus de fruits, viande sous-vide, lait cru distribué dans une cabane à lait ravitaillé par un producteur local, etc. sans oublier l’épicerie sèche et un rayon droguerie, parfumerie, hygiène.

Projet nourri et accompagné

Ce concept d’épicerie ”augmentée”, Katell et Catherine l’ont cherché partout en France, jusqu’en Provence … sans le trouver ! « Sarah Blondé a structuré ce que nous souhaitions et a innové en élargissant l’offre ».

Démarré fin 2016, le travail se déroule sur six mois, ponctués de rendez-vous réguliers : « On parle d’elle comme de notre architecte mais Sarah est allé plus loin, indiquent les gérantes du Comptoir. Elle a soigné les détails techniques pour anticiper l’avancée de notre projet. Par exemple, nous lui avons transmis la liste des 400 produits prévus à la vente ; en retour, elle nous envoyé un plan de circulation et d’implantation ainsi que des projets de mobilier de vente. Nous avons pu ainsi finaliser notre implantation dans des conditions quasi réelles ».

Après chaque réunion de travail, Happi’D Design transmet une synthèse du dossier technique remis à jour : « Nous avons eu un véritable coach pour nous accompagner dans notre projet ; grâce à ses compétences techniques et sa connaissance des matériaux, Sarah a veillé à la cohérence du concept auprès du maître d’œuvre et des intervenants sur le chantier – enseigniste, menuisier, etc. – et nous a fait gagner beaucoup de temps », concluent Catherine et Katell.

Ambiance chaleureuse et budget maîtrisé

« Nous voulions un espace chaleureux, accessible, moderne, avec un esprit industriel mais pas froid », précisent les deux associées.

C’est dans cet esprit que Sarah Blondé a dessiné les meubles et décliné le logo en identité visuelle pour la signalétique et les enseignes : du métal et du bois associé, un sol imitation béton, des couleurs franches et pimpantes pour les murs, le tout en tenant compte des goûts comme du budget : « Sarah a adapté ses propositions à nos contraintes financières et a veillé systématiquement à nous proposer des alternatives ».

Quelques jours après son ouverture en pleine pause estivale, le Comptoir des halles a déjà trouvé sa place dans le centre de Mordelles.

Sur la page Facebook les commentaires sur l’espace de vente, les produits et les petits plats témoignent de la qualité du service et de la justesse du concept.

Propos recueillis et rédigés par Catherine Brillet

Pour en savoir plus sur le projet :

Le Comptoir des Halles : interview des gérantes

Un commentaire sur “Le Comptoir des Halles : interview des gérantes

  1. Bonjour, ceci est un commentaire.
    Pour débuter avec la modération, la modification et la suppression de commentaires, veuillez visiter l’écran des Commentaires dans le Tableau de bord.
    Les avatars des personnes qui commentent arrivent depuis Gravatar.

Les commentaires sont fermés.